Pto’quoi ??

Le Ptosis de la paupière – aussi appelé  ptôse palpébrale ou encore blépharoptôse – est le terme choisi en médecine esthétique pour identifier les paupières qui tombent ou les paupières tombantes.

 

De quoi s’agit-il exactement ?

Il s’agit d’une chute de la paupière supérieure due une déficience plus ou moins importante du muscle qui la relève. On parle donc bien ici des paupières et non pas des sourcils !

 

Le ptosis, un mal qu’il ne faut pas considérer à la légère

Outre le désagrément esthétique tel que le regard triste, le Ptosis peut aussi engendrer des problèmes de visions et cache parfois des problèmes de santé plus graves qui nécessitent alors un traitement autre que l’intervention purement esthétique.

 

Quatre grandes catégories de ptosis sont identifiées.

Bien qu’il existe un grand nombre de Ptosis différents, quatre grandes catégories de ptosis sont identifiées :

  1. Ptosis neurogenes est le terme médical choisi pour désigner l’interruption de la commande nerveuse qui soulève la paupière.
  2.  Ptosis Myogène et un ptosis qui résulte d’une anomalie de la transmission neuromusculaire (myasthénie ou les myopathies oculaires,..).
  3. Ptosis Aponévrique découle notamment après une opération.
  4. Ptosis d’origine mécanique qui survient en cas d’œdème ou de tumeur.

A noter également que le ptosis peut être congénitale c’est à dire que la personne en est atteinte depuis son enfance.

Il peut s’agir d’un problème sérieux qui requiert bien souvent une opération chirurgicale appelé blépharoplastie.

 

Conseils de Paupièrestombantes.net

Nous vous conseillons de consulter un spécialiste, chirurgien, ophtalmologue ou autre, afin de déterminer de quels types de ptosis vous souffrez, et d’envisager avec lui les solutions les plus adaptées à votre type de ptosis.

Les produits dont nous faisons la promotion sur notre site tel que “Eye secrets” ont leurs limites. Ils apportent une solution esthétique mais ne substituent en aucun cas à un traitement médical.  Nous ne les conseillons donc pas pour les cas précédemment cités. Cependant  Eye Lid Lift  par exemple, peut s’avérer très efficace en cas de Ptosis légère (parfois appelée faux ptosis). C’est-à-dire celle qui survient généralement après 40 ans.